Wiki Merlin
Advertisement
Wiki Merlin


L'Amour Aux Temps des Dragons est le neuvième épisode de la Saison 3 de Merlin.

Merlin découvre avec joie un nouvel aspect de la personnalité de Gaius lorsque ce dernier retrouve Alice dont il est follement amoureux mais la magie noire prend le dessus...


Résumé détaillé[]

Alice conduit une carriole en direction de Camelot. Arrivée, elle s'installe dans l'une des maisons de la ville. Une fois à l'intérieur, elle retire une grande boite en bois de son sac puis elle prononce une incantation. Une créature magique avec une collerette et un dard de scorpion s'extirpe de la boite, hargneuse et vicieuse.

Le jour suivant, Uther informe Gaius qu'il a reçu des rapports faisant état d'un médecin qui offrirait des remèdes miracles. Le Roi suspecte l'usage de la magie. Gaius accepte de se rendre dans la taverne locale pour parler avec l'aubergiste qui est complètement remis après avoir été très gravement malade.

Merlin et Gaius se rendent à la taverne et découvre l'aubergiste de très bonne humeur. Il finit par leur avouer que sa femme, désespérée, a acheté un remède pour sa maladie à une guérisseuse dans la ville basse. Gaius examine le remède, une poussière brillante qui semble bien magique. Malgré tout, quand Gaius fait son rapport à Uther, il lui ment et déclare que de simples herbes ont été utilisées pour guérir l'aubergiste. Bien qu'Uther semble septique, il finit par être convaincu qu'aucune magie n'est impliquée. Merlin dit ensuite à Gaius qu'il est ravi de sa décision de protéger l'aubergiste mais Gaius nie avoir connaissance d'usage de la magie dans le cas présent. Merlin insiste en disant que le remède était visiblement ensorcelé mais le vieux médecin rejette ses accusations;

La nuit suivante, Merlin repère Gaius en train de se faufiler hors de la maison et il le suit discrètement jusqu'à la ville basse. Là, Gaius rencontre Alice et tous deux se retrouvent avec émotion. Alors qu'une patrouille de soldats approche, Merlin repart précipitamment. Pendant ce temps, dans la maison d'Alice, Gaius explique qu'il a su qu'elle était là en reconnaissant son travail dans la taverne. Tous deux avouent que l'autre leur a manqué, séparés pendant ces vingt dernières années. Gaius avertit Alice qu'Uther a toujours des doutes et qu'il la trouvera si elle reste à Camelot. Elle explique alors qu'elle est revenue dans le royaume pour le voir et au moment de partir, Gaius lui promet de revenir le lendemain. Une fois le vieux médecin parti, la créature magique surgit de la boite d'Alice et la félicite pour sa tromperie réussie. La créature explique que Gaius va leur permettre de s'approcher tout près d'Uther et quand Alice tente de protester, la créature utilise la magie pour la faire taire.

Le lendemain, Merlin avoue à Gaius qu'il l'a suivi la nuit précédente. Gaius lui confesse qu'il a rendu visite à Alice, son ancienne fiancée. Il raconte à Merlin qu'il l'a rencontrée il y a bien des années et qu'il a été impressionné par ses capacités. Les pouvoirs de guérison d'Alice étaient célèbres à Camelot jusqu'à ce qu'Uther déclare la guerre à la magie. Gaius explique qu'il a prévenu Alice et qu'il l'a aidé à s'enfuir et quitter le royaume, il est heureux d'avoir aujourd'hui une seconde chance avec son amour d'antan. Plus tard, alors que Gaius et Alice se remémorent le bon vieux temps, elle tente de lui avouer sa tromperie mais, une fois encore, la créature magique étouffe ses paroles et elle change rapidement de sujet.

Après une dure journée d'entraînement avec Arthur, Merlin rentre chez lui et Gaius l'informe qu'Alice va rester avec eux pendant un moment. La nuit, après avoir laissé sa chambre à leur invitée, Merlin a du mal à dormir à même le sol et il est dérangé par le bruit de la respiration de l'amie de Gaius. Il jette alors un coup d'œil à travers une fente de la porte de la chambre et découvre Alice en train d'extraire du venin du dard de la créature magique et de le mettre dans une fiole. La créature révèle que le venin doit servir à empoisonner Uther. Le lendemain, Merlin raconte sa découverte à Gaius mais celui-ci refuse de le croire. Bien décidé à prouver ses accusations, Merlin retire la boite d'Alice de sous son lit puis l'ouvre mais elle est vide.

Quelques temps plus tard, Gaius et Alice préparent ensemble des potions. Gaius lui explique qu'Uther prend un remède quotidien pour une vieille blessure récoltée pendant une bataille. Alors que son attention est détournée, Alice empoisonne la potion avec le poison du venin de la créature. Elle est surprise par le retour inopiné de Merlin et elle laisse échapper la fiole qui tombe sur le sol et se brise. Alice s'emploie à ramasser les minuscules éclats et à tout nettoyer sous le regard soupçonneux de Merlin.

La nuit suivante, Merlin s'introduit dans la bibliothèque pour y rechercher des informations sur la créature. Il découvre qu'il s'agit d'une Manticore, malfaisante et très puissante. Il informe ensuite Gaius que la boite d'Alice était vide parce que ce n'est pas un conteneur mais plutôt un portail pour la Manticore. Le jeune magicien accuse Alice mais Gaius refuse de le croire. Il est très attristé car il pense que Merlin est en fait jaloux d'Alice. Les deux amis se séparent.

Gaius se retire dans sa chambre et, alors qu'il se repose, Alice se porte volontaire pour préparer le remède pour Uther. Elle empoisonne une nouvelle fois la potion avec le venin de la créature puis elle remet le remède à Gaius. Celui-ci l'apporte à Uther et le Roi, confiant, le boit rapidement en toute confiance. Plus tard, Arthur découvre son père inconscient. Alors que Gaius et Merlin examinent le Roi, il revient brièvement à lui et ses yeux noircissent, brillants de magie noire. Quand ils trouvent ensuite la bouteille de remède abandonnée, Merlin accuse Alice d'avoir empoisonné Uther mais Gaius, hors de lui, lui ordonne de retourner au chevet du Roi. Quand il rejoint Arthur auprès de son père, Merlin l'informe à contrecœur qu'il sait qui a empoisonné le Roi .

Chez lui, Gaius confond Alice, lui révélant qu'il sait qu'elle est responsable de l'état du Roi. Alice tente d'avouer mais la créature étouffe une fois encore ses paroles. Les Chevaliers d'Arthur arrivent juste après et l'arrêtent. Merlin s'excuse auprès de Gaius, expliquant qu'il n'avait pas d'autre choix que de dénoncer Alice mais le vieux médecin lui rétorque avec colère: "Ce n'était pas à toi de choisir !". Plus tard, Arthur interroge Alice dans son cachot. Elle reconnaît avoir empoisonné le Roi mais elle affirme aussi que "la créature" l'a forcée à le faire. Arthur la supplie de lui donner un antidote mais elle lui avoue ne pas en connaître un seul.

Merlin retrouve Gaius au chevet d'Uther et tente de s'excuser, le médecin lui dit qu'il sait qu'il essayait juste de le protéger, ils se réconcilient. Ensemble, ils commencent à travailler pour trouver un antidote pour le Roi. Gaius apprend à Merlin que le venin de Manticore est trop puissant pour être éliminé mais que si la créature est tuée, alors la magie s'estompera et la puissance du venin s'affaiblira. Après recherches, Gaius découvre que la Manticore ne peut pas survivre longtemps dans leur monde, car elle tire toute sa puissance d'un mal ancien du monde des esprits. Il projette alors de détruire la boite de la créature, la piégeant ainsi dans le monde normal. Merlin rappelle au médecin qu'il faudra recourir à la magie pour détruire la boite ensorcelée et Gaius décide de faire appel à ses anciens pouvoirs de sorcier.

Merlin prononce des incantations pour attirer la créature qui surgit soudainement de la boite et se lance sur lui. Pendant que la créature fait tout pour griffer Merlin, Gaius prononce une série de formules magiques vers la boite mais en vain. Gaius fait alors appel à toute la puissance de ses pouvoirs magiques et la boite est détruite. La Manticore bondit aussitôt vers lui mais elle se désagrège dans les airs.

Uther, complètement guéri, condamne Alice à mort et ordonne son exécution pour le lendemain. Bien que Gaius lui rappelle qu'elle était sous l'emprise de la Manticore, le Roi rétorque que l'usage de la magie, même dans ces circonstances, est inacceptable.

Gaius rend visite à Alice dans sa cellule et tous deux se font leurs adieux en larmes. Elle lui explique qu'à l'origine, elle a voulu exploiter le pouvoir de la Manticore en vue de soigner mais la créature s'est rapidement montrée bien plus forte qu'elle. Gaius s'excuse pour avoir abandonnée Alice des années auparavant mais elle le rassure, lui rappelant qu'il l'a fait pour la protéger. Tous deux s'avouent leur amour et s'étreignent avec émotion.

Le lendemain matin, le tocsin retentit dans la Cité de Camelot. Merlin se précipite vers Gaius qui ne parait pas du tout surpris et suggère avec malice: "Peut-être qu'un des prisonniers s'est échappé ?". Merlin comprend que Gaius a aidé Alice à s'enfuir de Camelot et il lui suggère qu'il aurait pu partir avec elle. Gaius répond, le sourire aux lèvres: "J'aurais pu, mais qui aurait pris soin de toi ?".

Casting[]

Casting principal[]

?*

Casting récurrent[]

Invités[]

Anecdotes[]

  • Morgane et Guenièvre n'apparaissent pas dans cet épisode.
  • C'est l'un des rares épisodes dans lesquels des extraits du passé de Gaius sont révélés.
  • Lorsque Gaius parle à Alice de l'empoisonnement d'Uther, la chemise rouge d'Arthur peut être vue à travers les fentes de la porte derrière lui, attendant son signal pour faire irruption et l'arrêter.
Advertisement