Wiki Merlin
Advertisement


Gilli est le onzième épisode de la saison 3 de Merlin.


Durant un tournoi qui a lieu tous les 10 ans, Gilli, un jeune garçon aux grands pouvoirs décident de l'utiliser pour gagner cette bataille. Mais Uther y participe aussi. Alors que Morgane y voit une bonne occasion, Merlin tente de raisonner Gilli.



Résumé détaillé[]

Gilli, un jeune homme fluet, se dirige vers Camelot le sourire aux lèvres. Il se rend dans la Cité pour la première fois et il entend bien participer au Grand Tournoi. Deux malfrats, Tindr et Nollar, surgissent sur son chemin et le détroussent. Gilli tente bien de résister mais il ne fait pas le poids face aux deux bandits qui lui volent son épée avant de s'éloigner en ricanant. Gilli se précipite alors sur son sac et en sort un anneau finement ciselé.

À Camelot, Arthur et Merlin passent au milieu de nombreux hommes venus participer au tournoi. Tindr et Nollar en font partie. Gilli arrive à son tour dans la Cité, il regarde avec admiration les décorations qui ornent les rues en l'honneur du tournoi puis il se dirige vers l'auberge, The Rising Sun, où il demande une chambre. Quand l'aubergiste apprend qu'il est venu pour participer aux épreuves, il ne peut retenir un sourire au vu de sa stature puis réclame d'être payé d'avance en expliquant à Gilli qu'il pense qu'il ne sera plus de ce monde à l'issue du premier jour du tournoi. Gilli accepte puis se retire dans sa chambre. Après un court instant d'hésitation, il passe son anneau à son doigt.

Dans l'armurerie, Merlin est affairé à entretenir les armes d'Arthur quand Tindr et Nollar arrivent. Ce dernier lui demande de cirer ses bottes et le blesse avec son fouet. C'est alors que Gilli entre, il reconnaît ses agresseurs et prend aussitôt la défense de Merlin. Il fait appel à la magie de son anneau, s'empare d'une épée et donne une bonne leçon aux deux malfrats qui décident de partir. Merlin est reconnaissant envers Gilli pour son intervention, les deux jeunes hommes se présentent l'un à l'autre.

Morgane, Arthur et Uther dinent tous trois au château.  Ils évoquent les victoires passées d'Uther et le Roi suggère de participer une nouvelle fois. Arthur rétorque que le rôle du Roi est de diriger le royaume et non pas de prendre part aux épreuves. Arthur parti, Morgane glisse à Uther que le voir combattre serait bon pour le moral du peuple. Le Roi reste pensif...

Le lendemain, tous les participants se réunissent devant la loge royale sous les acclamations de la foule. Ils sont prêts à écouter l'allocution du Roi Uther qui, traditionnellement, déclare l'ouverture du tournoi. Arthur voit avec stupeur Morgane faire son entrée et entamer un discours de bienvenue aux hommes présents. Elle déclare le tournoi ouvert à tous sans exception et Uther fait son entrée dans l'arène. Revêtu d'une cotte de mailles, il vient se placer aux côtés d'Arthur stupéfait. Le Roi compte combattre lui aussi.

Le tournoi commence ! Le Roi Uther se bat vaillamment, il n'a rien perdu de sa maitrise du combat et remporte le duel contre son adversaire. Arthur n'a aucune difficulté pour vaincre le sien, pas plus que Nollar. Quant à Gilli, son agilité lui donne un atout considérable mais, pour être sûr de gagner, il fait appel à la magie de son anneau pour coincer l'épée de l'homme qu'il affronte. Il se qualifie donc pour le jour suivant mais son intervention magique n'a pas échappé à Merlin et Gaius qui ont bien repéré son anneau.

Lors du duel, Gilli a été légèrement blessé à l'épaule. il refuse poliment les soins que lui propose Gaius et se retire dans le château. Là, à l'abri des regards, il utilise une nouvelle fois les pouvoirs de son anneau pour cautériser sa plaie. Mais le jeune homme n'a pas été assez discret. Surpris par deux gardes, il panique et s'enfuit dans les corridors en perdant son anneau.

Appelé sur les lieux, le Roi Uther note avec contrariété les traces de brûlure sur la porte et accuse aussitôt la magie. Gaius tente de le persuader qu'il peut y avoir une autre explication puis il aperçoit l'anneau de Gilli sur le sol. Il le ramasse en hâte, sans qu'Uther s'en rende compte.

De retour chez Gaius, le vieux médecin et Merlin discutent de la situation. Merlin décide d'aller parler à Gilli pour lui expliquer les dangers à pratiquer la magie à Camelot et le persuader de cesser immédiatement d'y faire appel. Arrivé au Rising Sun, il s'entretient avec le jeune homme et le met en garde sur les dangers qu'il peut y avoir à pratiquer la magie, surtout à Camelot. Gilli lui explique que l'anneau appartenait à son père qui a toujours refuser de l'utiliser par crainte des conséquences. Il ajoute qu'il n'est rien sans la magie. Merlin écoute son histoire puis décide de lui rendre son anneau.

La deuxième manche du tournoi débute. Une fois encore, le Roi se bat comme un lion et gagne son combat. Arthur se qualifie également. Quand les deux hommes se retrouvent sous leur tente, Arthur lance un regard désapprobateur à son père qui, bien qu'essoufflé, est ravi de sa victoire. Morgane l'encourage en louant ses prouesses. De son côté, Gilli se retrouve face à l'une des brutes qui l'avait agressé en chemin. Le combat s'annonce difficile pour le jeune homme et, quand le deuxième malfrat tente de l'immobiliser depuis les tribunes, Gilli fait une nouvelle fois appel à son anneau pour s'en sortir et vaincre. Dans un accès de rage, il tue son adversaire. Acclamé pour la foule, le jeune homme semble cependant choqué. Il se retire dans l'armurerie où il est bientôt rejoint par Merlin. Gilli lui confie que c'est la première fois qu'il tue un homme et que la seule chose qu'il voulait, c'est qu'on le respecte. Il accepte alors d'abandonner le tournoi.

Quand Gilli rentre à l'auberge, il est applaudi et acclamé par tous. Lui auquel personne n'a jamais prêté attention n'est pas insensible à cette heure de gloire.

Au château, Arthur est atterré: son prochain adversaire est son propre père ! Il se confie à Merlin: le jeune Prince est tout à fait conscient qu'il est meilleur au combat qu'Uther et en bien meilleure condition physique. Mais peut-il vraiment humilier le Roi devant son peuple en gagnant ce combat ? Arthur est bien face à un dilemme...

Le lendemain, Arthur et Uther se présentent face à face pour combattre. Dans la loge royale, Morgane cache difficilement sa joie de les voir s'affronter ! Le combat commence sous les regards attentifs de Merlin et Gaius. Uther se bat avec hargne et ne retient pas ses coups mais Arthur pare sans aucune difficulté. Le Roi s'essouffle et se retrouve bientôt à terre sans son casque. Le Prince marque un temps d'arrêt, enlève à son tour son casque sous les acclamations de la foule déchaînée. Il fixe son père qui se relève puis le combat reprend, sans concession jusqu'à ce que l'épée d'Arthur lui échappe. Le Prince tombe à terre, désarmé, et aussitôt Uther se place au dessus de lui, pointant son arme sur la poitrine de son fils. Arthur est vaincu et le Roi est acclamé par ses sujets. Uther tend la main vers son fils pour l'aider à se relever. Alors qu'Arthur se retire, le Roi profite avec un plaisir visible de son heure de gloire. Dans la loge, Morgane applaudit avec un sourire contrit, le combat n'a pas eu l'issue qu'elle espérait.

Merlin voit avec stupéfaction Gilli se présenter dans l'arène pour affronter un nouvel adversaire. Contrarié, le jeune magicien observe son nouvel ami combattre et tricher en utilisant son anneau. Gilli sort vainqueur du duel et lui aussi, comme Uther, il laisse éclater sa joie d'être acclamé par la foule.

Le soir venu, le jeune magicien évoque une nouvelle fois la situation avec Gaius. puis Merlin décide de parler une nouvelle fois à Gilli. Quand il arrive à l'auberge, il remarque aussitôt à quel point le jeune homme goûte à être au centre de toute l'attention des clients. En colère, Merlin entraîne Gilli dans sa chambre, loin des regards indiscrets, et commence à lui parler. Le jeune homme se défend en expliquant que, pour une fois dans sa vie, les gens remarquent sa présence. Il déclare à Merlin qu'il ne peut pas comprendre ce qu'on ressent à posséder des pouvoirs magiques... Merlin soupire puis montre à Gilli qu'il est magicien en faisant naitre une flamme dans sa main. Sidéré, le jeune homme devient aussitôt plus attentif au discours de Merlin qui lui demande une nouvelle fois de déclarer forfait. Mais Gilli voit ce combat sous un tout autre angle: c'est pour lui une occasion unique de débarrasser le Royaume de l'homme qui a banni la magie et ainsi permettre le début d'une nouvelle ère. Pour lui, Merlin a perdu le sens de ce qu'il était à force de cacher ses pouvoirs.

Pendant la nuit, Merlin est préoccupé, il n'arrive pas à trouver le sommeil. Il se rend dans la clairière aux abords de Camelot et utilise ses pouvoirs de dragonnier pour appeler le Grand Dragon. Alors qu'il sollicite ses conseils par rapport à la situation, la créature magique lui fait remarquer qu'en règle générale, il ne tient pas compte de ses conseils. Il ajoute que si Uther vient à être tué sous les yeux d'Arthur à cause de la magie, alors le Prince développera la même haine que son père. Il lui conseille donc de laisser Gilli être tué pendant le combat. Le Grand Dragon lui annonce aussi que des heures très sombres attendent Camelot.

Alors que le Roi se prépare, persuadé de triompher facilement de son fluet adversaire, Gilli se présente pour combattre. Merlin le voit arriver et il est profondément déçu par sa décision de poursuivre le tournoi. Dans la loge royale, Arthur est installé dans le trône de son père et donne le coup d'envoi du combat. Les épées s'entrechoquent sous le regard attentif de Morgane, installée aux côtés du Prince. Gilli fait bien entendu appel à son anneau magique pour prendre l'avantage sur le Roi mais Merlin, posté au bord de l'arène, utilise ses propres pouvoirs pour rééquilibrer le combat. Gilli lui lance un regard noir, comprenant que pour chacune de ses interventions magiques, Merlin trouvera une parade. Uther prend bientôt le dessus sur son jeune adversaire qui se retrouve à terre, désarmé et vaincu.

Alors que le Roi devient champion du tournoi devant ses sujets enthousiastes, Gilli quitte les lieux et passe devant Merlin sans un mot. Le jeune magicien le rejoint à l'auberge et tous deux s'excusent mutuellement pour ce qui s'est passé. Gilli tend sa main vers Merlin qui la serre chaleureusement. Le jeune homme quitte ensuite la Cité, reprenant son chemin.

Uther fait son entrée dans la salle à manger du château, un large sourire aux lèvres et Morgane à son bras. Sa pupille se moque de la défaite d'Arthur qui est d'humeur maussade. Uther regarde alors son fils et lui dit qu'il sait qu'il l'a laissé gagner. Arthur, médusé, écoute son père poursuivre et déclarer que son attitude prouve une grande maturité et qu'il est désormais prêt pour monter sur le trône. Si ses paroles touchent profondément Arthur, Morgane a, quant à elle, beaucoup de mal à cacher ce qu'elle ressent.

..]

Casting[]

Casting principal[]

?

Casting récurrents[]

Casting Invités[]

Anecdotes[]

Advertisement